« Le Parti Communiste n'est pas de gauche... et doit rester communiste ! | Accueil | Le gouvernement des faits divers : un écran de fumée ! »

Commentaires

Yann GERMAIN

Salut camarade. Je regarde régulièrement ton blog et je tenais à te dire qu'il est très bien et que je partage tes idées sur le PCF.

Jean Claude des Landes

La classe ouvriére a-t-elle disparue comme certains le prétendent?en aucun cas!Elle représente 25,6% de la population active,soi environ 11 millions de personnes,6 millions sont directement liés à la production.
Ce qui a changé c'est qu'elle ne représente plus la majorité des salariés et que le salariat qui représentait 50% de la population en 1960 en représente aujourd'hui prés de 80%.
Ce qui a aussi changé,c'est l'éducation:beaucoup d'ouvriers ont un BTS,au minimum le bac,bep(certains de grévistes de Citroën avaient 2 bac+5!).
Faut-il rappeler que Marx ne lie pas la place de la classe ouvriére à son nombre mais à sa position dans la production,et que sa libération est la condition de la libération de toute la société.
Mais il est évident que l'on ne peu plus s'adresser a la classe ouvriére comme il y a 30 ou 40 ans,et qu'il est tout aussi évident qu'il faut lui rendre sa place au sein du parti,sans rien enlever aux autres couches sociales présentes et qui sont elles aussi largement exploitées.
Diffiçile mais indispensable

Pingouin094@yahoo.fr

Une des questions de ce questionnaire me paraît emblématique de la difficulté du PCF à élaborer sa ligne politique. "La classe ouvrière a-t-elle disparue..."

La lutte des classes est aussi ancienne que le monde, disait Marx, mais la distinction en deux classes bourgeoise et ouvrière est, elle, typique de l'époque où vivait Marx.
La lutte des classes dans la société mondialisée d'aujourd'hui ne peut plus se définir par cette opposition binaire comme à la fin du XIXème siècle. La progression du tertiaire, mais surtout l'émergeance d'une classe moyenne majoritaire doit être prise en compte pour redéfinir la notion même de lutte des classes et par la suite, l'ensemble du projet communiste dans la société du XXIème siècle.

Le PCF, comme les autres partis de la gauche anticapitaliste doit reformuler son idéologie, non pas en référence (pour le combattre) au capitalisme du début du XXème siècle, mais bien au capitalisme ultralibéral et mondialisé de ce début de XXème siècle.

Bonne vacance, et il y'aura sans doute prochaînement une réponse à ce même questionnaire sur mon blog.

PS: J'adore ce blog.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Utilisation et diffusion

  • Les textes de ce site sont mis à disposition sous licence Créative Commons, sauf mention contraire. En particulier, merci de citer la source : alter-politique.blogs.com

Quelques sites